Vendredi

EDITION 2017 // EDITION 2016 // LE LIEU // INFOS PRATIQUES ET CONTACT // PARTENAIRES // ÉQUIPE // PRESSE // REMERCIEMENTS
points

 

La programmation détaillée jour par jour : ⌦ VENDREDI // SAMEDI // DIMANCHE

 

PROGRAMMATION VENDREDI 8 JUILLET

 

SOIRÉE D’OUVERTURE

Le Festival WHAT THE FUCK ? FEST*** ! commence sa première édition avec des thématiques et des supports artistiques divers et variés à l’image de l’événement : pluriels, étonnants, réjouissants. Exposition, réalité virtuelle, cinéma, concert, Dj set, bienvenue au festival !

 

19H Vernissage Exposition / Installation
Identités DIY, Fait Maison !
Une sélection d’artistes contemporains proposent leur vision de corps transcendés exprimant le foisonnement de nouvelles identités au-delà des normes cultivées par notre société.
L’exposition collective présente les œuvres de Romy Alizée, Gordon B.Rec, Savage Slit, Full Mano, Divine Putain, Amaury Grisel et Nathalie Mondot.

 

19h 30 Réalité Virtuelle : POV VR XXX de Maria Guta pour POV paper
POV VR XXX Maria GutaInstallation : expérimentation d’un shooting porno en Réalité . À visionner uniquement en casques immersifs 360°. En continu – Par groupe de 4 personnes – Durée 4 minutes
Avec Enigma OD, Gear von Fear, Leda 2.0 & Krassen Krastev.

POV paper est un journal trimestriel qui s’intéresse aux thématiques “genre & sexualités”, avec un accent sur la photographie, l’illustration et l’écriture. L’élément clé de chaque numéro est un shooting explicite, qui réunit des performers et des photographes qui n’ont pas forcément d’expérience porno préalable. Avec cette installation, POV sort de ses pages et explore l’univers étrange et hypnotisant du cyber-sexe à 360°. Avec POV, le futur t’en met plein les yeux! Captation VR par Dirty Bacon / Musique de Flexfab.

bandeau-festival-queer

21H Cinéma : Porn Art & Fun
Une sélection de court métrages présentée par l’équipe du WHAT THE FUCK ? FEST*** ! pour une séance d’ouverture éclectique !
La programmation réunit des films courts issus d’artistes du monde entier, ayant touTEs à coeur de filmer le sexuel depuis une focale exploratoire, artistique ou décalée.

perversionforprofit01Perversion for (feminist fun and) profit de Ms Naughty – 4 min
Perversion for Profit est un film de propagande de 1965. Ms Naughty percute avec humour le discours qui y est tenu : à savoir que les matériaux pornographiques corrompent les jeunes téléspectateurs, conduisent à des actes de violence, et à des pratiques sexuelles « pervers».

Ms Naughty est écrivaine et pornographe Feministe. Elle est la fondatrice de Indigo Lush, qui produit des films sur les sexualités féminines, qu’elles soient queer, kink, ou vanille.

 

Queen Bee Empire de Samuel Shanahoy – 20 min
queen bee empireCe film camp, lubrique et DIY montre 24h des sexcapades entre amis de Tracey, Stacey, Lacey, Kacey et Macey, durant un été chaud et humide. Rien n’est gardé secret, des parties de billard, aux journaux intimes, en passant par les fantasmes sexuels et nouveaux béguins.

Samuel Shanahoy est un réalisateur punk, queer, autodidacte et underground d’Australie. Il a commencé à faire des films DIY sans budget il y a quelques années, endossant le rôle de scénariste, producteur, réalisateur, monteur et directeur artistique, tout en prenant ses amis comme acteurs. Ses films tournent autour de personnages queers et/ou fem, sont bourrés de références aux pop cultures.

 

 

 

Take me like the sea de Salty et Jo Nyx à la caméra – 2’12 min
Un ballet de doigts drôles et poétiques pour vous faire revisiter le Porn Queer ! Un fim réalisé par des artistes de Berlin.

 

dearjizcoverpicDear Jiz Lee de Ms Naughty – 9’51 min
Star Porno Genderqueer, Jiz Lee se baigne dans un bain chaud, et dans les mots de ses fans. Cette exploration érotique est un manifeste sur la façon dont le porno peut ouvrir des horizons et changer les mentalités.

 

 

 

 

pornation5Pornation de bruce – 10 min
« we’re off to see the wizard… »
bruce vient du militantisme queer, féministe et de la lutte contre le sida. Il est un jeune réalisateur trans dont le travail mêle cinémas de genre et esthétiques de résistances. Il a réalisé plusieurs courts métrages qui ont été diffusé dans de nombreux festivals LGBT internationaux et travaille actuellement à l’écriture de plusieurs projets.

 

Estudo de Persistência de Krefer – 2 min
Une collection de selfies intimes, tous shootés au flash et trouvés sur le web, montés en un diaporama scintillant.
Krefer est réalisateur plasticien. Son travail a été présenté aux Transcultures/Videoformes, Loop Barcelona Instants Vidéo, Vivo arte.mov, Rio de Janeiro International Short Film Festival et à l’exposition solo “Translucent” au Oscar Niemeyer Museum. Il a organisé la section d’art expérimental et video “Multiolhares” au Olhar de Cinema – Curitiba International Film Festival.

 

Neurosex Ep1 - Image 1Neurosex Ep.1 de Eric Pussyboy, Abigail Gnash – 9’45 min
L’enregistrement des données cérébrales d’un couple en route vers le cyber-sex : soyez témoin de la révolution en réalité augmentée sexuelle .
Eric Pussyboy, Abigail Gnash sont explorateurs en anticipation des neurosciences et du cerveau humain au travers du postporn et du pornqueer.

 

Pornographic apathetic festival in Paris

 

Pornographic Apathetic d’ Arthur Cottam – 5min
Un regard satirique sur les constructions narratives pornographiques. Un film récompensé par 9 awards.

T. Arthur Cottam est scénariste, acteur, producteur, réalisateur. Il est le créateur de la série thématique « Dirty Little Shorts ».

 

 

Fausten Evisceration d’Emoresh&Fausten – 5’29 min
Evisceration est plus qu’un simple clip video. Une Parousie entre les mains de Caly, vision extatique et performance phantasmagorique.
Emoresh : entre la réalisation de clips pour la chanson française underground (Gontard!) et la production de visuels pour la scène électro (Monster X, M. Dead, Fausten, Sol Flare), Emoresh poursuit sa quête de l’art total en mettant en scène des performances live audio-visuelles où la photographie rencontre la musique électronique générative.

 

FOLSOM_STREET_3Folsom Street d’Aron Kantor – 5’38 min
Hommage cuir et SM au chorégraphe Bob Fosse, Folsom Street est une célébration du Folsom Street festival de San Francisco.
Aron Kantor célèbre dans son travail la diversité, porte la marginalité sous les projecteurs, et donne des expressions atypiques à l’identité, l’individualisme et la sexualité avec une touche
intentionnellement subversive.

 

HOME_TOYTOOL_01

 

Home e Toytool COMMITTEE – 9’ 44 min
L’inscription de scènes de sexe dans un environnement quotidien. Ce court métrage montre le mobilier et les différents espaces d’un appartement imprégnés de moments d’extases complices.
Toytool COMMITTEE est un collectif de production indépendant, basé à Valence, en Espagne . Chacun de ses membres est impliqué dans tout le processus de fabrication de chaque film, et chaque rôle dans une production cinématographique est considéré comme créateur, et donc comme auteur : d’où la signature Toytool Committee. L’objectif est de présenter des situations sex-positives avec un soin particulier sur l’esthétique.

 

Pix d’Antonio Da Silva – 3 min
Pix est une série stroboscopiques de selfies sans visage. Des milliers de corps d’hommes dans des poses typiquement masculines sont mis bout à bout, créant la mosaïque d’un seul et même corps.
Antonio Da Silva est un réalisateur de films explicites gays basé à Londres dont beaucoup de films ont été primés, notamment au Porn Film Festival de Berlin. Il combine le cinéma, la performance et les arts visuels, et entreprend à la fois un master en Beaux Arts au Central Saint Martins de Londres et un master en danse pour l’écran à The Place, école de danse contemporaine de Londres.

 

ZOLUSHKA Still 4Zolushka de Wes Hurley – 5min
Zolushka (Cendrillon en Russe) est une relecture queer du célèbre conte pour enfant, avec au casting le légendaire Colby Keller et le sensationnel Waxie Moon.
Wes Hurley est producteur/réalisateur du documentaire « Waxie Moon », de la comédie musicale « Fallen Jewel » et d’une douzaine de court-métrages. Hurley est aussi le créateur de la célèbre série récompensée aux Awards « Capitol Hill ».

 

bandeau-festival-queer

 

23H Concert : Martin Poppins
Martin PoppinUn concert queer et camp ! Martin Poppins se présente ainsi : Fils avorté de mary Poppins après qu’elle ai découvert son parapluie, Martin Poppins créa le mouvement Pop Porn pour survivre à la normativité du monde. Il développe une musique qui déjoue les codes entre minable et sublime, virtuosité et absence de technique, pathétique et pitch, miteux et merveilleux, au service d’un humour campe et bon enfant déjouant l’asphyxie par ses trous d’un monde. Altiste de formation et après de nombreuses années d’études en chant lyrique à écumer le répertoire baroque en voix de contre-ténor (et pas haut contre comme beaucoup le dise!), martin Poppins décide d’écrire ses propres chansons. Après avoir chanté à l’opéra bastille, on a pu voir martin débuter avec ses chansons au tri postale et au bar saint sauveur de LILLE, mais également à l’OPA bastille à Paris ainsi qu’au bar les souffleurs…
A mettre en première ou dernière partie de concert pour une soirée pleine de promesses. Martin enlève nos Plugs anal.
Tout est dit !

 

bandeau-festival-queer

 

00H : DJ Set : Markus Chak
Markus DJMARKUS ₵HAK lance la sauce en mode chill épicé à base d’électro afro et flava. Elle est coorganisatrice et DJette résidente des soirées Fukement Votre , «Attentat à la Platine » et « Fuk off
Tea » lancées par la team Fuk the Name, un collectif de Rude Girls bien déterminées à donner un nouvel élan à l’évènementiel au féminin. Remarquée pour ses sets décalés Electro et Hip Hop, on a pu l’apprécier A la Folie, au MadBoat-MadGarden, Le Gibus, La scène Bastille, La Machine, Divan du Monde, la Terasse FLOW…. et lors des soirées Playnight, Galante au Batofar et au Pavillon des Canaux. Elle participe aussi à la Prude Pride Party avec le Collectif Fuk the Name et PlayNight Paris.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer